Loading...

Science au service de l’Art

Les apports scientifiques à l’expertise d’œuvres d’art : Tomographie (scanner), Radiographie, Rayonnement proche IR Réflectographie infra-rouge, Scanner, Spectrométrie …



De la copie à la contrefaçon

Intervention faite le 16 décembre 2016 lors du colloque de la Compagnie des experts agréés par la Cour de cassation : “Contrefaçon, propriété intellectuelle et industrielle : le rôle de l’expert”. Article de la Revue Experts n°130 – Février 2017 @ Revue Experts Tout ce qui a été créé par l’homme peut être copié et falsifié. Ce postulat nous ouvre d’emblée les portes de la contrefaçon artistique. Nous savons que depuis la plus haute Antiquité, l’apprentissage artistique se faisait par la copie, que l’élève entrait très jeune dans un atelier […]

Read more
L’évolution de l’expertise des œuvres et d’objets d’art depuis vingt ans

La recherche de la vérité, historique, stylistique, technique et scientifique, en prônant le risque zéro par l’apport de preuves irréfutables, telle peut être définie, en cette aube du 3e millénaire, la mission de l’expert d’art. Domaine d’apparence facile, mais très périlleux lorsqu’il s’agit de distinguer la main d’un artiste ou de dépister des contrefaçons habiles. Depuis les années 1980, l’autorité des auteurs de catalogues raisonnés, de thèses, ou des grands marchands s’est fissurée face à la poussée cartésienne de la science. Bien que le colloque « Vrai ou faux, les […]

Read more
L’expertise des contrefaçons d’œuvres d’art au pénal

Le juge d’instruction, l’expert judiciaire, les officiers de police judiciaire   L’expertise des contrefaçons artistiques au sein de la procédure pénale est une nécessité que les contraintes de l’article R107 du NCPP et de la LOLF (Loi organique des lois de finances) ne doivent pas fragiliser, en minimisant les moyens accordés à l’expert ou en suscitant une concurrence avec des experts occasionnels non inscrits sur des listes et non formés à l’expertise judiciaire. Revue Experts n° 74  – mars 2007 © Revue Experts   Lorsque un artiste, ses ayants droits ou […]

Read more
L’expertise de l’art moderne et contemporain

L’expertise de l’art moderne et contemporain se heurte souvent aux avis des héritiers et ayant droits quand ce n’est pas l’artiste lui même qui se trompe sur l’authenticité des œuvres qu’on lui présente. Cet article dresse l’inventaire non exhaustif de ces péripéties ainsi que des recours possibles. La Revue Experts n° 60 – 09/2003 © Revue Experts   Ce dripping ressemble, pour le néophyte, à ceux de Jackson Pollock précurseur américain du genre, décédé en 1956. Hélas, pour les propriétaires de cette œuvre abstraite, découverte récemment. Son auteur n’est considéré […]

Read more
L’inscription sur la liste des experts judiciaires en objets d’art près les Cours d’appel

L’expertise des objets d’art évolue grâce aux apports scientifiques. Conscients de ces nouvelles techniques expertales, les magistrats agréent de plus en plus de restaurateurs, d’historiens et de scientifiques. Monsieur le Président PÜTZ, en charge du service des expertises à la Cour d’Appel de Paris, nous informe sur les nouveaux critères de sélection. La Revue Experts n° 46 – 03/2000 © Revue Experts   L’expertise des objets d’art est une activité très variée de part sa multitude de spécialités, chacune d’entre elles faisant appel à des connaissances techniques, historiques et stylistiques […]

Read more
Les nouvelles obligations de moyens de l’expert d’art

Après avoir rappelé que l’expert en art ne peut plus aujourd’hui faire une expertise sans recourir des moyens scientifiques, l’auteur présente une succession de tableaux résumant les techniques d’examen et d’analyse actuellement disponibles, examens de surface et des structures internes, analyse de surface et des structures internes, datation. La Revue Experts n° 41 – 12/1998 ©  Revue Experts   S’il est une discipline où l’expert est loin d’être infaillible, c’est bien dans le domaine de l’Art où les époques, les styles, les particularismes de chaque artiste suscitent toujours de nombreuses […]

Read more
L’examen des objets d’art par rayonnements électromagnétiques

L’objet d’art est apprécié, jugé et commenté par l’homme grâce à la vue, elle-même dépendante de la présence et de l’intensité de la lumière laquelle est composée de rayonnements électromagnétiques. Pour voir au-delà de l’invisible, c’est à dire de part et d’autre des couleurs de l’arc-en-ciel, il y a des procédés scientifiques utilisés par les experts en objets d’art leur permettant d’appréhender le passé (dessins préparatoires ou repentirs sous la couche de peinture…) et le présent (insectes xylophages, causes de dégradations en cours…). Ainsi en est-il de la lampe de […]

Read more
L’objet d’art et la prévention des risques – Les risques d’ordre physique

Les objets d’art, comme toute œuvre humaine, sont à terme inexorablement voués à la destruction. Trois facteurs influent directement sur leur longévité : la solidité du matériau, la qualité de la réalisation et l’utilisation qui en est faite. L’auteur envisage successivement les risques à prévenir – risques matériels, risques immatériels, vol – et les moyens de prévention applicables à chacun. Les premiers ressortent principalement de 3 causes – climatiques, accidentelles naturelles ou humaines – ; les seconds incluent, outre les risques financiers, la notion d’authenticité, le dépistage des faux, les […]

Read more
Les méthodes d’analyses scientifiques au service de l’expertise des objets d’art et des contrefaçons artistiques

L’analyse scientifique des objets d’art étant de plus en plus recherchée, l’auteur, après avoir fait un rapide inventaire des laboratoires ad hoc, énonce comment trouver celui qui sera le plus sérieux et le plus à même d’analyser une œuvre d’art et pose le problème de la fiabilité des analyses. Il fait ensuite un bref historique des examens scientifiques puis il étudie les différentes techniques utilisées qu’il résume sous forme de tableaux : examens et analyses de surface, examens et analyses des structures internes, méthodes de datation. Il termine cet article […]

Read more
La découverte de nouvelles oeuvres attribuées à Van Gogh

Après avoir indiqué que l’anticonformisme de Van Gogh, qu’il qualifie, à l’époque, d’auteur méconnu et aussi peu versé dans les manipulations commerciales, n’avait pas favorisé le plagiat, et que les faux réalisés de son vivant apparaissaient donc improbables, l’auteur cite les faux posthumes et le verdict des analyses scientifiques dont les résultats sont tous négatifs. Il en tire les conséquences et des conclusions fort personnelles. La Revue Experts n° 17 – 12/1992 ©  Revue Experts     La légende prétend que Vincent Van Gogh n’a vendu qu’un seul tableau de […]

Read more
La détection des faux dans la peinture de chevalet

Les faux sont plus que jamais fréquents en cette fin de siècle. L’auteur en détecte 80% tous domaines artistiques confondus, pourcentage qu’il faut “corriger à la baisse pour refléter le marché national qui se situe, selon les domaines, aux alentours de 50%, car les objets non contestés par les experts ne viennent pas subir des examens”. Pour illustrer ce préambule les auteurs présentent à titre d’exemple la détection d’un faux Rembrandt dont ils étudient successivement l’aspect, le châssis, les craquelures, la signature, les repentirs; ils abordent ensuite la copie et […]

Read more
Les faux, virus chronique des objets d’art ?

L’auteur fait part des premiers résultats qu’il a obtenus avec l’utilisation du scanner dans la détection des faux dans le monde de l’art ; après avoir investigué les statues en bois polychrome et les cernes du bois (en cas de dendrochronologie), l’auteur expose de nouvelles perspectives d’investigations : identification des bois, reconstitution et argentures, direction des inserts métalliques, observation de la progression des insectes xylophages et des traitements, étude des assemblages des meubles, étude des instruments de musique, observations des tableaux, dépistage de restauration sur les pâtes de verre. La […]

Read more