Loading...

Bronzes d’art

Fonderie, alliage, techniques de la fonte au sable et de la fonte à la cire perdue

Les bronzes sont normalement composés de plus de 60 % de cuivre et d’une proportion variable, non seulement d’étain, mais aussi d’aluminium, de plomb, de béryllium, de manganèse et de tungstène, ainsi qu’accessoirement de silicium et de phosphore, mais pas de zinc en quantité notable (ne pas confondre avec le laiton, dont le terme anglais brass est souvent traduit par bronze).

L’utilisation du bronze en sculpture remonte à la plus haute Antiquité, depuis au moins le IIIe millénaire avant notre ère.
La technique de base n’a pas changé à travers les siècles : après avoir modelé un objet en cire, on le recouvre d’un mélange à base d’argile, on le fait cuire, ce qui vide la cire, puis on y coule le bronze. Il ne reste qu’à briser le moule de terre cuite pour voir apparaître l’objet.
Dans la sculpture occidentale, les techniques ont profondément évolué. Le savoir-faire des fondeurs justifie que les œuvres portent leur empreinte, à côté de la signature du sculpteur.

La sculpture obtenue après la coulée est généralement de couleur jaune doré. Selon l’effet que l’on veut obtenir on peut appliquer différents produits pour oxyder le métal. Il faut alors chauffer la sculpture dans un feu doux, appliquer les mélanges et laisser agir (d’une heure jusqu’à plusieurs jours). Lorsque la couleur de la patine souhaitée est atteinte, on stoppe l’oxydation avec de la cire.

Différents produits sont utilisés pour les patines, par exemple :
Acide nitrique
Acide chlorhydrique
Acide sulfurique
Permanganate de potassium



La “perruque” artisanale : entre légalité et illégalité

Évidemment les guillemets avertissent le lecteur : il ne s’agit pas de la perruque placée sur la tête pour masquer un crâne dégarni ou aller à un bal masqué… ce terme désigne ici une activité spécifique au sein des ateliers artisanaux (le sujet que nous allons aborder ici), comme ceux de l’industrie de transformation. Aussi répandue au sein des entreprises artisanales que méconnue, sa tolérance reste ambiguë. Faire une perruque c’est travailler pour soi sur son lieu professionnel, en tant que salarié. Selon l’activité de l’entreprise et la bienveillance de […]

Read more
Barye mis à l’honneur à Tainan

Antoine Louis Barye mis à l’honneur à Tainan, sur l’île de Taiwan, à l’entrée du « New Chi-Mei Museum » qui a ouvert ses portes le 5 janvier 2015. En 2011 et 2014, La fondation Chi-Mei a offert à la ville de Paris la reconstitution des deux bronzes, du square Barye à la pointe Est de l’ile Saint Louis, fondus sous le régime de Vichy en 1942. En écho à ce mécénat, la fondation taïwanaise a reproduit le corps central du monument parisien à l’entrée du parc de son nouveau musée. Les […]

Read more
Sculptures en plâtre : Lesquelles valent leur pesant d’or ?

Le 9 février 2011 chez Sotheby’s à Londres, une épreuve en plâtre de 75 cm de hauteur, de la très fameuse Eve d’Auguste Rodin mettait le feu aux enchères à 260 000 £, soit 308 750 €. Six semaines plus tard, à la foire d’art de Maastricht (The European Fine Art Foundation), un célèbre marchand anglais acceptait de s’en séparer, à contrecœur, moyennant une dot de 2 000 000 $ soit 1 420 000 €. Lui demandant ce qui justifiait un tel montant, il me répondit que c’était le plâtre original du Maître, à l’origine de tous les bronzes de ce modèle ! […]

Read more
Réhabilitation du square Barye

En ce début d’été 2014, le square de Barye à la pointe Est de l’ile Saint Louis a retrouvé son âme. Dans ce petit coin de verdure -non loin du grand Jardin des plantes où Antoine Louis Barye (1796/1875) aimait observer les animaux avant de les modeler –un haut monument, érigé grâce à une souscription américaine en 1892, célébrait le talent du fameux sculpteur animalier. Depuis que le gouvernement de Vichy avait fondu les bronzes en 1942, il ne restait plus que le piédestal tristement insignifiant avec ses deux emplacements […]

Read more
Chi-Mei Culture Foundation, de la passion au musée

Le plus grand musée d’Asie, dédié à l’art occidental sort de terre à Tainan (au sud de l’île de Taïwan, république occidentale de Chine). L’inauguration est prévue en février 2015, après cinq ans de chantier colossal. Pour y avoir participé, en tant que restaurateur ; mais également conseiller pour les collections de tableaux et de sculptures, je pense que ce musée mérite le détour. Vingt ans de collaboration me donnent l’occasion de revenir sur l’histoire de la création de ce singulier musée privé qui possède, entre autres, la plus importante collection […]

Read more
La cote de Camille Claudel

Valeur sûre ou phénomène de mode ? Gilles Perrault a réalisé plusieurs expertises judiciaires concernant l’œuvre de Camille Claudel et a bien voulu ici présenter la cote de l’artiste. Article de L’Estampille L’Objet d’Art n°225 – Mai 1989 – propos recueillis par Jeanne Faton-Boyancé Tendance générale : “la cote grimpe…” La cote grimpe depuis deux ans. Les collectionneurs qui possèdent des œuvres de l’artiste sont pour la plupart des descendants de la famille ; ils réalisent aujourd’hui la valeur de leurs biens et vendent. Ce n’est plus la même clientèle […]

Read more
L’œuvre originale et la sculpture d’édition

Gilles Perrault aborde les notions d’originalité d’une sculpture des points de vue technique, stylistique et fiscal. Depuis des dispositions juridiques prises en 1968 et 1981, les tirages d’épreuves originales sont limités en France à huit exemplaires issus du même moule auxquels s’ajoutent quatre exemplaires dits d’artistes « hors commerce ». Avant cette obligation, les tirages des éditions originales étaient illimités. Gilles Perrault nous propose de faire le point sur cette originalité des sculptures françaises. Article de la Revue Experts n° 85, Août 2009 © Revue Experts   La lecture des […]

Read more
L’expertise de l’art moderne et contemporain

L’expertise de l’art moderne et contemporain se heurte souvent aux avis des héritiers et ayant droits quand ce n’est pas l’artiste lui même qui se trompe sur l’authenticité des œuvres qu’on lui présente. Cet article dresse l’inventaire non exhaustif de ces péripéties ainsi que des recours possibles. La Revue Experts n° 60 – 09/2003 © Revue Experts   Ce dripping ressemble, pour le néophyte, à ceux de Jackson Pollock précurseur américain du genre, décédé en 1956. Hélas, pour les propriétaires de cette œuvre abstraite, découverte récemment. Son auteur n’est considéré […]

Read more
La contrefaçon

Depuis ces cinq dernières années, à la faveur de la mondialisation, la contrefaçon s’est amplifiée, s’est organisée différemment et a acquis une importance non négligeable dans le commerce mondial. Les auteurs tentent de faire le point sur cette pratique frauduleuse, en évoquant dans une 1re partie les inquiétudes gouvernementales, l’ampleur du phénomène et les préjudices subis. À cet article s’ajoutent les réflexions d’un homme de terrain sur cette activité qu’il tente d’endiguer. Article de la Revue Experts n° 63 – 06/2004 © Revue Experts   Cette pratique frauduleuse existe depuis […]

Read more
L’expert judiciaire confronté aux scellés

L’expert judiciaire est souvent confronté à expertiser des objets ou documents placés sous scellés. Cet article fait le point sur les différentes procédures, l’apposition, l’ouverture et le bris des scellés en insistant sur le champ très limité de l’expert missionné. La revue Experts n° 61 – 12/2003 © Revue Experts   L’expert judiciaire est souvent confronté aux scellés au cours de sa mission d’expertise. S’il a le pouvoir, uniquement dans ce cadre, d’ouvrir et de refermer des scellés pour les besoins de sa mission, il ne peut en aucun cas […]

Read more
La valeur des certificats d’authenticité des objets d’art

Tous les certificats d’authenticité des objets d’art n’ont pas la même valeur : certains attribuent de façon incontestable et sont reconnus dans le monde entier, d’autres, réalisés par des experts généralistes ou des marchands, amateurs d’art ou ayants droits, requièrent souvent le contrôle de grands spécialistes. La profession d’expert en objet d’art n’étant pas réglementée, n’importe qui peut s’intituler expert et rédiger des certificats. L’auteur met l’accent sur ces aléas qui suscitent la plus grande prudence. La revue Experts n° 53 – 12/2001 © Revue Experts   1. Des valeurs   […]

Read more
L’inscription sur la liste des experts judiciaires en objets d’art près les Cours d’appel

L’expertise des objets d’art évolue grâce aux apports scientifiques. Conscients de ces nouvelles techniques expertales, les magistrats agréent de plus en plus de restaurateurs, d’historiens et de scientifiques. Monsieur le Président PÜTZ, en charge du service des expertises à la Cour d’Appel de Paris, nous informe sur les nouveaux critères de sélection. La Revue Experts n° 46 – 03/2000 © Revue Experts   L’expertise des objets d’art est une activité très variée de part sa multitude de spécialités, chacune d’entre elles faisant appel à des connaissances techniques, historiques et stylistiques […]

Read more
L’expertise des bronzes d’art

Les bronzes d’art font partie du patrimoine ancestral des français. Beaucoup de familles possèdent par héritage des sujets issus de la grande mode des bronzes d’art de la fin du siècle dernier, les musées débordent d’œuvres renommées, les livres d’art traitant des grands noms de la sculpture sont nombreux et luxueux. La France a tenu et tient encore un rôle de premier plan dans le monde, par ses artistes, ses fondeurs et son marché. La transmission des patrimoines, l’avidité des collectionneurs et des amateurs d’art, la qualité et le nombre […]

Read more
Les méthodes d’analyses scientifiques au service de l’expertise des objets d’art et des contrefaçons artistiques

L’analyse scientifique des objets d’art étant de plus en plus recherchée, l’auteur, après avoir fait un rapide inventaire des laboratoires ad hoc, énonce comment trouver celui qui sera le plus sérieux et le plus à même d’analyser une œuvre d’art et pose le problème de la fiabilité des analyses. Il fait ensuite un bref historique des examens scientifiques puis il étudie les différentes techniques utilisées qu’il résume sous forme de tableaux : examens et analyses de surface, examens et analyses des structures internes, méthodes de datation. Il termine cet article […]

Read more
La réglementation des bronzes d’art

La beauté suscite la convoitise et la cupidité. Les bronzes constituent un terrain de prédilection où il convient de savoir distinguer les œuvres originales, les faux ou encore les fontes frauduleuses. La Revue Experts n° 16 – 09/1992 © Revue Experts Les nombreuses affaires qui ont défrayé la chronique récemment concernant les faux bronzes d’art, nous conduisent de nouveau à traiter de ce sujet, afin que nos confrères ou lecteurs puissent faire la part des choses. Les sculptures en bronze, fondues dans un moule au sable, ou à la cire […]

Read more
Les techniques de la dorure

Tout ce qui brille n’est pas d’or… Une dorure est une application d’or qui peut être faite sur des bois, du métal, du verre et de la céramique. Les fraudes sont nombreuses et il faut être d’une extrême prudence lors d’un achat d’où l’intérêt de cet article… La Revue Experts n° 01 – 03/1988 © Revue Experts     Depuis l’aube de l’humanité, l’or fascine les esprits. Son éclat pareil aux rayons de soleil, ne faiblit jamais. Inaltérable à l’air, résistant à tous les acides (à l’exception de l’eau régale), […]

Read more