Loading...



De la copie à la contrefaçon

Intervention faite le 16 décembre 2016 lors du colloque de la Compagnie des experts agréés par la Cour de cassation : « Contrefaçon, propriété intellectuelle et industrielle : le rôle de l’expert ». Article de la Revue Experts n°130 – Février 2017 @ Revue Experts Tout ce qui a été créé par l’homme peut être copié et falsifié. Ce postulat nous ouvre d’emblée les portes de la contrefaçon artistique. Nous savons que depuis la plus haute Antiquité,l’apprentissage artistique se faisait par la copie, que l’élève entrait très jeune dans un atelier et […]

Read more
L’expertise des œuvres de Diego Giacometti

Diego Giacometti, cadet d’un an d’Alberto, s’est distingué par sa fabrication de mobilier en bronze animé de petites figurines. Son oeuvre, bien que s’inscrivant dans la mouvance de celle de son frère, est totalement indépendante. À partir des années 1950, avec de la terre glaise, du plâtre ou du bronze, il a donné vie à un bestiaire empreint d’une naïveté poétique et dont l’humour, qui se dégage des poses des petits animaux, ne gâte en rien l’élégance des formes. Diego Giacometti, débordé dans son activité, n’a tenu aucun registre, gérant […]

Read more
La « perruque » artisanale : entre légalité et illégalité

Évidemment les guillemets avertissent le lecteur : il ne s’agit pas de la perruque placée sur la tête pour masquer un crâne dégarni ou aller à un bal masqué… ce terme désigne ici une activité spécifique au sein des ateliers artisanaux (le sujet que nous allons aborder ici), comme ceux de l’industrie de transformation. Aussi répandue au sein des entreprises artisanales que méconnue, sa tolérance reste ambiguë. Faire une perruque c’est travailler pour soi sur son lieu professionnel, en tant que salarié. Selon l’activité de l’entreprise et la bienveillance de […]

Read more
La valeur des oeuvres et objets d’art de qualité exceptionnelle

L’auteur décrypte les processus d’estimation de la valeur des œuvres et objets d’art de « qualité musée » à ne pas confondre avec les œuvres ou objets de qualité courante beaucoup plus nombreux. Article de la Revue Experts n° 91, Août 2010 © Revue Experts 1. LA VALEUR D’UNE ŒUVRE D’ART DE « QUALITÉ MUSÉE » Le 20 mai 2010, l’AFP annonçait que le vol de cinq toiles de maîtres, découvert le matin même par les gardiens du Musée d’art moderne de la ville de Paris, était estimé à 500 […]

Read more
Barye mis à l’honneur à Tainan

Antoine Louis Barye mis à l’honneur à Tainan, sur l’île de Taiwan, à l’entrée du « New Chi-Mei Museum » qui a ouvert ses portes le 5 janvier 2015. En 2011 et 2014, La fondation Chi-Mei a offert à la ville de Paris la reconstitution des deux bronzes, du square Barye à la pointe Est de l’ile Saint Louis, fondus sous le régime de Vichy en 1942. En écho à ce mécénat, la fondation taïwanaise a reproduit le corps central du monument parisien à l’entrée du parc de son nouveau musée. Les […]

Read more
Sculptures en plâtre : Lesquelles valent leur pesant d’or ?

Le 9 février 2011 chez Sotheby’s à Londres, une épreuve en plâtre de 75 cm de hauteur, de la très fameuse Eve d’Auguste Rodin mettait le feu aux enchères à 260 000 £, soit 308 750 €. Six semaines plus tard, à la foire d’art de Maastricht (The European Fine Art Foundation), un célèbre marchand anglais acceptait de s’en séparer, à contrecœur, moyennant une dot de 2 000 000 $ soit 1 420 000 €. Lui demandant ce qui justifiait un tel montant, il me répondit que c’était le plâtre original du Maître, à l’origine de tous les bronzes de ce modèle ! […]

Read more
L’expertise du minbar de la Koutoubia à Marrakech par un homonyme de l’ennemi du roi

En 1990, L’UNESCO envoie l’expert en art Gilles Perrault à Marrakech pour expertiser le minbar de la mosquée Koutoubia. Le voyage fut peu commun : le Roi Hassan II vouait alors une haine viscérale à son homonyme. « Gilles Perrault » était effectivement le pseudonyme de l’auteur du réquisitoire « Notre ami le Roi », à charge très vive contre sa Majesté. Voici le récit, par l’expert, d’une expertise au contexte original. Article de la Revue Experts n°116 Octobre 2014   « Notre ami le Roi » réquisitoire écrit par l’écrivain Ph. […]

Read more
Devoirs d’information et de conseil en art

Article de la Revue Experts n°114 juin 2014 Au fil de ce numéro spécial sur le devoir d’information, notre lecteur aura compris que cette obligation d’un professionnel envers son client ; un particulier, une entreprise, ou collectivité, diffère selon les métiers. Rappelons en préambule que ces obligations ne concernent, en fait, que les professionnels : un particulier qui vend une œuvre lui appartenant n’est pas assujetti au devoir d’information ou de conseil. L’obligation d’information apparaît en droit français au début du Code de la consommation (1). En cas de litige […]

Read more
Réhabilitation du square Barye

En ce début d’été 2014, le square de Barye à la pointe Est de l’ile Saint Louis a retrouvé son âme. Dans ce petit coin de verdure -non loin du grand Jardin des plantes où Antoine Louis Barye (1796/1875) aimait observer les animaux avant de les modeler –un haut monument, érigé grâce à une souscription américaine en 1892, célébrait le talent du fameux sculpteur animalier. Depuis que le gouvernement de Vichy avait fondu les bronzes en 1942, il ne restait plus que le piédestal tristement insignifiant avec ses deux emplacements […]

Read more
Chi-Mei Culture Foundation, de la passion au musée

Le plus grand musée d’Asie, dédié à l’art occidental sort de terre à Tainan (au sud de l’île de Taïwan, république occidentale de Chine). L’inauguration est prévue en février 2015, après cinq ans de chantier colossal. Pour y avoir participé, en tant que restaurateur ; mais également conseiller pour les collections de tableaux et de sculptures, je pense que ce musée mérite le détour. Vingt ans de collaboration me donnent l’occasion de revenir sur l’histoire de la création de ce singulier musée privé qui possède, entre autres, la plus importante collection […]

Read more
L’expertise des objets d’art, secret ou divulgation

L’expert entre tiraillement et impuissance L’expertise d’objets d’art relève souvent de biens personnels: héritage, assurance, fortunes diverses. Elle demeure ainsi confidentielle si elle est privée. Au civil, c’est le secret de la procédure qui lie l’expert judiciaire, comme au pénal, où sa position est encore plus contraignante. Décrivant ces divers contextes, Gilles Perrault constate une position délicate, marquée de contradictions ou d’impuissance imposée par le secret.  Article de la Revue Experts n°112, février 2014 © Revue Expert   En préambule il convient de souligner que l’expertise d’objets d’art, même à […]

Read more
La cote de Camille Claudel

Valeur sûre ou phénomène de mode ? Gilles Perrault a réalisé plusieurs expertises judiciaires concernant l’œuvre de Camille Claudel et a bien voulu ici présenter la cote de l’artiste. Article de L’Estampille L’Objet d’Art n°225 – Mai 1989 – propos recueillis par Jeanne Faton-Boyancé Tendance générale : « la cote grimpe… » La cote grimpe depuis deux ans. Les collectionneurs qui possèdent des œuvres de l’artiste sont pour la plupart des descendants de la famille ; ils réalisent aujourd’hui la valeur de leurs biens et vendent. Ce n’est plus la même clientèle […]

Read more
Appel à témoin pour une statuette attribuée à Rodin

Gilles Perrault attribue une statuette en argent anonyme à Auguste Rodin circa 1886 Catherine Chevillot, Directrice du Musée Rodin et Gilles Perrault, Expert en art, agréé par la Cour de cassation – Conférence du mercredi 27 mars 2013 au Grand Palais, Rotonde Alexandre III à Paris   A l’issue de cette conférence, Catherine Chevillot, directrice du Musée Rodin et ayant-droit de l’artiste, reconnaît l’intérêt de l’expertise de Gilles Perrault, et n’exclut pas cette paternité mais en l’absence de documents historiques permettant d’authentifier son auteur, elle envisage aussi l’éventualité que ce […]

Read more
Vers une augmentation constante du coût de l’expertise

Dossier : Les coûts de l’expertise Aujourd’hui plus qu’hier et demain plus encore, le coût de l’expertise doit être considéré comme une charge importante pour celui qui en a la charge financière. Que ce soit en matière judiciaire, publique ou privée, cela entraîne des conséquences envisagées dans l’article qui suit. Comme d’autres ce dossier est à marquer d’une croix rouge pour les années à venir. Revue Experts n°100 – l’expertise demain – février 2012 © Revue Experts   Introduction L’expertise permet de fixer un état, une valeur, avant de prendre […]

Read more
L’évolution de l’expertise des œuvres et d’objets d’art depuis vingt ans

La recherche de la vérité, historique, stylistique, technique et scientifique, en prônant le risque zéro par l’apport de preuves irréfutables, telle peut être définie, en cette aube du 3e millénaire, la mission de l’expert d’art. Domaine d’apparence facile, mais très périlleux lorsqu’il s’agit de distinguer la main d’un artiste ou de dépister des contrefaçons habiles. Depuis les années 1980, l’autorité des auteurs de catalogues raisonnés, de thèses, ou des grands marchands s’est fissurée face à la poussée cartésienne de la science. Bien que le colloque « Vrai ou faux, les […]

Read more
L’expertise des contrefaçons d’œuvres d’art au pénal

Le juge d’instruction, l’expert judiciaire, les officiers de police judiciaire   L’expertise des contrefaçons artistiques au sein de la procédure pénale est une nécessité que les contraintes de l’article R107 du NCPP et de la LOLF (Loi organique des lois de finances) ne doivent pas fragiliser, en minimisant les moyens accordés à l’expert ou en suscitant une concurrence avec des experts occasionnels non inscrits sur des listes et non formés à l’expertise judiciaire. Revue Experts n° 74  – mars 2007 © Revue Experts   Lorsque un artiste, ses ayants droits ou […]

Read more
Les contrefaçons de l’oeuvre de Diego Giacometti

L’auteur revient sur le procès célèbre concernant principalement des contrefaçons de l’œuvre de Diego Giacometti, diligenté par la cour d’appel de Besançon en novembre 1998 et sur les conséquences qui en découlent encore aujourd’hui. Article de la Revue Experts n° 71 – juin 2006 © Revue Experts   Le 15 juillet 1985, Diego Giacometti était emporté par une embolie cérébrale. Il venait trois jours auparavant, de subir avec succès une opération de la cataracte à Neuilly-sur-Seine qui devait lui permettre d’apprécier à nouveau les détails qui font la différence entre le […]

Read more
Le droit de reproduction des oeuvres domaniales appartenant aux Musées de France

La copie des œuvres d’art dont les droits de reproduction sont tombés dans le domaine public et appartenant aux Musées de France est libre d’accès et de droit. Profitant d’une anecdote, l’auteur retrace toutes les mesures et obligations légales qui régissent les copies depuis la loi du 4 janvier 2002 sur la propriété littéraire et artistique. Article de la Revue Experts n° 80 – septembre 2008 © Revue Experts L’expert judiciaire ne sert en principe qu’occasionnellement la justice et doit continuer son activité principale afin de rester toujours au sommet des […]

Read more
Une œuvre inédite de Rodin ?

La force de l’intime conviction dans l’expertise Gilles Perrault nous raconte l’expertise d’une statuette inconnue et non signée ayant duré 23 ans. Son « intime conviction » initiale l’a conduit à découvrir et répertorier une accumulation d’indices, attestant de son attribution manifeste à Auguste Rodin circa 1886. Article de la Revue Experts n°98, Octobre 2011 – pages 17 à 19.   L’intime conviction dans l’expertise des objets d’art provient du fruit de l’expérience et ne constitue pas à elle seule une preuve. Elle doit, pour acquérir cette autorité indiscutable, s’appuyer […]

Read more
L’œuvre originale et la sculpture d’édition

Gilles Perrault aborde les notions d’originalité d’une sculpture des points de vue technique, stylistique et fiscal. Depuis des dispositions juridiques prises en 1968 et 1981, les tirages d’épreuves originales sont limités en France à huit exemplaires issus du même moule auxquels s’ajoutent quatre exemplaires dits d’artistes « hors commerce ». Avant cette obligation, les tirages des éditions originales étaient illimités. Gilles Perrault nous propose de faire le point sur cette originalité des sculptures françaises. Article de la Revue Experts n° 85, Août 2009 © Revue Experts   La lecture des […]

Read more
L’expertise de l’art moderne et contemporain

L’expertise de l’art moderne et contemporain se heurte souvent aux avis des héritiers et ayant droits quand ce n’est pas l’artiste lui même qui se trompe sur l’authenticité des œuvres qu’on lui présente. Cet article dresse l’inventaire non exhaustif de ces péripéties ainsi que des recours possibles. La Revue Experts n° 60 – 09/2003 © Revue Experts   Ce dripping ressemble, pour le néophyte, à ceux de Jackson Pollock précurseur américain du genre, décédé en 1956. Hélas, pour les propriétaires de cette œuvre abstraite, découverte récemment. Son auteur n’est considéré […]

Read more
Artiste et galeriste, de l’enthousiasme au conflit

L’auteur, expert judiciaire, retrace son expérience du conflit entre artistes contemporains et galeristes et apporte quelques solutions à son règlement. La Revue Experts n° 59 – 06/2003 © Revue Experts   Les relations entre l’artiste et son galeriste débutent souvent par un coup de foudre et finissent parfois dans la blessure d’une procédure judiciaire. L’expert judiciaire n’apparaît qu’au moment du divorce pour aider le magistrat à évaluer les préjudices et régler les comptes entre les parties. Il constate alors que l’ancien poulain mord la main de celui qui l’a longtemps […]

Read more
Ne crachez plus sur l’expert … Lorsqu’il est chargé d’une mission de service public

1. Les faits Ce jour-là, dans le hall de l’immeuble, en ouvrant la porte de mon cabinet, je manque de heurter un quidam penché sur ma plaque d’expert judiciaire. Nous échangeons deux furtifs mots d’excuses. J’aperçois à peine le visage de son acolyte hilare, qui monte très rapidement les escaliers. Alors que je me trouve déjà dans mon véhicule stationné dans la cour, je médite sur l’étrangeté de la scène. Interloqué, j’y retourne. Les deux hommes ont disparu. D’énormes crachats coulent silencieusement sur les plaques de propreté et d’expert judiciaire […]

Read more
L’expert judiciaire confronté aux scellés

L’expert judiciaire est souvent confronté à expertiser des objets ou documents placés sous scellés. Cet article fait le point sur les différentes procédures, l’apposition, l’ouverture et le bris des scellés en insistant sur le champ très limité de l’expert missionné. La revue Experts n° 61 – 12/2003 © Revue Experts   L’expert judiciaire est souvent confronté aux scellés au cours de sa mission d’expertise. S’il a le pouvoir, uniquement dans ce cadre, d’ouvrir et de refermer des scellés pour les besoins de sa mission, il ne peut en aucun cas […]

Read more
La valeur des certificats d’authenticité des objets d’art

Tous les certificats d’authenticité des objets d’art n’ont pas la même valeur : certains attribuent de façon incontestable et sont reconnus dans le monde entier, d’autres, réalisés par des experts généralistes ou des marchands, amateurs d’art ou ayants droits, requièrent souvent le contrôle de grands spécialistes. La profession d’expert en objet d’art n’étant pas réglementée, n’importe qui peut s’intituler expert et rédiger des certificats. L’auteur met l’accent sur ces aléas qui suscitent la plus grande prudence. La revue Experts n° 53 – 12/2001 © Revue Experts   1. Des valeurs   […]

Read more
L’expertise des bronzes d’art

Les bronzes d’art font partie du patrimoine ancestral des français. Beaucoup de familles possèdent par héritage des sujets issus de la grande mode des bronzes d’art de la fin du siècle dernier, les musées débordent d’œuvres renommées, les livres d’art traitant des grands noms de la sculpture sont nombreux et luxueux. La France a tenu et tient encore un rôle de premier plan dans le monde, par ses artistes, ses fondeurs et son marché. La transmission des patrimoines, l’avidité des collectionneurs et des amateurs d’art, la qualité et le nombre […]

Read more
La détection des faux dans la peinture de chevalet

Les faux sont plus que jamais fréquents en cette fin de siècle. L’auteur en détecte 80% tous domaines artistiques confondus, pourcentage qu’il faut « corriger à la baisse pour refléter le marché national qui se situe, selon les domaines, aux alentours de 50%, car les objets non contestés par les experts ne viennent pas subir des examens ». Pour illustrer ce préambule les auteurs présentent à titre d’exemple la détection d’un faux Rembrandt dont ils étudient successivement l’aspect, le châssis, les craquelures, la signature, les repentirs; ils abordent ensuite la copie et […]

Read more